Le Prophète Ayoub : un modèle de patience

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Publié le 1er décembre 2020

 

Le Prophète Ayoub (aws) est celui qui représente la patience. Mais qui est Ayoub (aws) ? A quelles épreuves a t-il été confronté ? Quels enseignements pouvons nous en extraire ? 

 

Présentation du prophète Ayoub (aws)

 

Le prénom Ayoub représente la patience, nous parlons même de “patience d’Ayoub”. Car nous allons voir qu’il (aws) a été confronté à tous types d’épreuves: la perte de sa santé, de sa famille, de sa richesse, etc. Mais il s’est montré patient tout au long de ses épreuves. (1)

Ibn Asssaker dit que la mère de Ayoub (aws) serait la fille de Lot (aws). (2)

Son récit est évoqué dans plusieurs sourates comme dans la Sourate les prophètes V83-84 “Et Ayoub, quand il implora son Seigneur: “le mal m’a touché. Mais Toi, tu es le plus Miséricordieux des Miséricordieux.” Nous l’exauçâmes, enlevâmes le mal qu’il avait, lui rendîmes les siens et autant qu’eux avec eux, par Miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs.” (3)

 

Un homme comblé de bienfaits

 

Ayoub (aws) aimait Allah (swt) et n’adorait que Lui. Il était persévérant, patient et il se repentait beaucoup. C’était un homme riche qui possédait toutes sortes de bestiaux. Allah (swt) l’avait comblé de bienfaits: richesses, épouse, enfants. Et il en était très reconnaissant envers Dieu (swt). Il s’occupait des pauvres, il était généreux. (4)

Ce passage montre à quel point il faut adorer Allah (swt) et Le remercier en toutes circonstances. Que ce soit dans la richesse ou la pauvreté, l’aisance ou la difficulté, la maladie ou la santé….

 

Les épreuves d’Ayoub (aws)

 

Allah (swt) voulait montrer aux gens ce qu’est la véritable patience. Il a fait de Ayoub (aws) un modèle en matière de patience en lui attribuant toutes ses épreuves.

 

La jalousie de Satan

 

Satan était très jaloux de Ayoub (aws). Un jour, il entendit des anges parler de Ayoub (aws) comme du meilleur homme de sa génération. Il fut prit d’une très grande jalousie. Il mis tout en œuvre pour amener Ayoub (aws) dans le chemin de la désobéissance et l’éloigner d’Allah (swt). Il commença par essayer de le distraire lors de ses prières, mais en vain.

 

La destruction de ses biens, de sa maison et de sa famille

 

Satan demanda à Dieu (swt)  la permission de détruire ses richesses. Mais cela n’altéra en rien sa foi, au contraire il avait conscience qu’Allah (swt) pouvait donner et reprendre comme Il le souhaitait. Satan décida donc de détruire sa maison et de tuer ses enfants. Mais Ayoub (aws) ne se plaignit pas ni ne s’apitoya sur son sort. Il chercha du soutien auprès de Dieu (swt).

 

Satan pris une forme humaine

 

Alors Satan pris la forme d’un homme âgé qui lui mit en tête que Dieu (swt) avait décidé de ne pas le rétribuer pour son dévouement et ses prières. Mais Ayoub (aws) répondit qu’Allah (swt) est capable de tout, c’est Lui qui décide, Il donne et reprend quand Il le souhaite. Il n’est pas mécontent de ce que son Seigneur (swt) a décidé pour lui. Satan fut de plus en plus en colère. (5)

On voit ici que malgré toutes ces épreuves, il resta digne et humble. Il s’en remettait à Allah (swt) sans se plaindre ni même demander la guérison. Il avait conscience que Dieu (swt) donne et reprend quand Il veut et à qui Il veut. Et nous devons l’accepter et Le remercier dans chaque situation. Car derrière chaque épreuve se trouve une sagesse.

 

L’épreuve de la maladie

 

Ayoub (aws) commença à s’affaiblir, son corps fut envahit par une douloureuse maladie. Sa famille avait peur d’attraper sa maladie. Alors ils l’ont chassé de chez eux. Ayoub (aws) ne se plaignait jamais, il avait confiance en Allah (swt). Sa femme, Laya, resta à ses côtés.

Mojahid rapporte que Ayoub (aws) est le premier à avoir la vérole. Il y a divergence en ce qui concerne la durée de sa maladie. Pour Wahb c’est 3 ans alors que pour Anas c’est 7 ans et quelques mois. Tandis que pour Hamid c’est 18 ans et as-Sa’di c’est 70 ans.

 

Son épouse le soutint

 

Ils n’avaient plus de quoi subvenir à leurs besoins alors son épouse commença à travailler pour les gens. Mais au fil des années elle n’eut plus de travail car les personnes avaient ont su que c’était la femme de Ayoub (aws). Ils avaient peur d’attraper sa maladie. Alors elle fut dans l’obligation de vendre ses cheveux aux filles des notables pour pouvoir survivre. (6)

 

Satan sema la discorde dans le couple

 

Face à toutes ces épreuves, Ayoub (aws) ne lâcha pas le lien avec Allah (swt). Il multipliait les invocations et Le remercier. Satan était désemparé face à ce comportement, il n’arrivait pas à éloigné Ayoub (aws) de son Seigneur (swt). Alors il prit la forme d’un homme pour rappeler à sa femme le temps où Ayoub (aws) n’était pas malade, où ils étaient riches, où la vie était belle et facile.

La femme de Ayoub (aws) se mit à pleurer et couru vers son mari en lui disant : : « Demande à ton Seigneur d’éloigner cette souffrance de nous. » Ayoub (aws) lui rappela que Dieu (swt) leur avait donné des bienfaits pendant plus de 80 ans et qu’ils étaient éprouvés depuis peu de temps. Il ne pouvait pas demander à Allah (swt) de les soulager de cette épreuve maintenant, ce serait ingrat vis à vis de Lui. Alors elle décida de partir vivre ailleurs.

 

L’invocation de Ayoub (aws)

 

Ayoub (aws) ne savait pas quoi faire, il invoqua son Seigneur (swt) afin d’implorer Sa miséricorde. Allah (swt) dit « Certes, la souffrance m’a touché. Mais Toi, Tu es le plus Miséricordieux des miséricordieux. » Nous exauçâmes sa prière, le délivrâmes de sa souffrance, lui rendîmes les siens (qu’il avait perdus), et doublâmes leur nombre, par un effet de Notre miséricorde, et en tant que rappel à ceux qui Nous adorent. » (S 21V83-84) (7)

A travers sa prière Ayoub (aws) n’a pas demandé la guérison ni le soulagement de ses douleurs. Mais il a fait part à Allah (swt) de sa faiblesse, de son état de besoin. (8)

 

La guérison de Ayoub (aws)

 

Dans la sourate Sad (S38V41-44), Allah (swt) raconte le moment où Il demanda à Ayoub (aws) de taper le sol avec son pied. Une eau jaillit et dès qu’il se lava, sa peau fut guéri. Il n’y avait plus de maladie. Il (aws) se prosterna en signe de reconnaissance.

Sa femme qui n’avait pas supporté d’être éloignée de son mari, décida de retourner chez elle. Mais elle le ne reconnut pas. Elle pleura et remercia Allah (swt). Puis Dieu lui donna d’autres enfants, ses terres et sa richesse lui ont été rendus. Mojahid raconte qu’Allah donnera au jour de la résurrection l’exemple de Ayoub (aws) pour les affligés.  (9)

 

Enseignements

 

Une vie d’épreuves pour réussir le test

 

Dieu (swt) nous donne des épreuves pour nous tester afin de voir si nous sommes constants. Que ce soit dans les moments faciles ou difficiles. Et cela requiert de la patience. Il ne faut pas oublier que la vie de ce bas monde est un test et qu’il faut le réussir pour accéder au Paradis.

 

Les épreuves doivent nous rapprocher de Dieu

 

Malgré les terribles souffrances qu’Ayoub (aws) a subi, il ne s’est jamais plaint. Au contraire au plus il était éprouvé et au plus il se rapprochait de Dieu (swt). Il renforçait son lien avec lui à travers la multiplication des prières. Et c’est ce que nous devons faire également. Nous devons nous armer de patience face à la perte d’un proche, à la maladie, à la perte d’un emploi, à la perte de l’argent, etc.

Avoir conscience que nous ne sommes que de passage sur cette terre. Tous les bienfaits qu’Allah (swt) nous donne ne sont qu’un moyen pour vivre dans ce bas monde. Mais notre but est la préparation de notre au delà. Rien est plus important que notre relation à Dieu (swt). Ayoub (aws) avait tout perdu même sa femme avait fini par partir quelque temps. Mais ce qui l’importait c’était sa relation avec son Seigneur (swt). Il n’a jamais lâché son lien qui le reliait au Tout Puissant.

 

L’épreuve a toujours une issue

 

Et ne pas oublier cette parole d’Allah (swt) “à côté de la difficulté est certes une facilité.” S94V6. Il faut avoir à l’esprit que quand Dieu (swt) te reprend une chose, Il te la remplace par une chose meilleure. il faut accepter la vie telle qu’elle est car toute personne sans exception subit des épreuves. Toute chose arrive selon ce qui a été décidé par Allah (swt). Dieu (swt)dit “nul malheur n’atteint la terre ni votre personne, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l’ayons créée; et cela est certes facile à Allah.” S57V22  (10)

 

Je vous invite à lire l’article sur la patience en Islam afin de développer davantage cette notion de patience. 

 

Références

 

1) al Qaradawi, Yusuf, La notion de patience dans le Coran, édition Tawhid, U.E, 2011, 3ème édition, pages 127-128
2) Ibn Kathir, Abou al Fida’, Récits des prophètes, traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al Ilmiyah,Beyrouth, Liban, 2007, 4ème édition, page 291
3) Ibid, page 294
4) Ibid, page 292
5) Stacey, Aisha, article: l’histoire du prophète Job, site the religion of islam, 2013
6) Ibn Kathir, Abou al Fida’, Récits des prophètes, traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al Ilmiyah,Beyrouth, Liban, 2007, 4ème édition, page 293
7) Stacey, Aisha, article: l’histoire du prophète Job, site the religion of islam, 2013
8) al Qaradawi, Yusuf, La notion de patience dans le Coran, édition Tawhid, U.E, 2011, 3ème édition, pages 128-129
9) Ibn Kathir, Abou al Fida’, Récits des prophètes, traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al Ilmiyah,Beyrouth, Liban, 2007, 4ème édition, page 297
10) El Qarni, Aidh, Ne sois pas triste, traduit par Bachir Kaabeche et Ahmad Laroussi, édition International Islamic Publishing House, Paris, France, 2012, 2ème édition page 95

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Le Prophète Salih (aws) et la chamelle

Le Prophète Salih (aws) et la chamelle

Salih (aws) est le prophète qu'Allah (swt) envoya au peuple des Thamoud. Mais pourquoi a t-il été envoyé ? Qu'a fait son peuple pour qu'il soit  châtié par Allah (swt) ?    Les Thamud: le peuple de Salih (aws)   C'était un peuple qui habitait dans la contrée...

Le Prophète Chou’ayb (aws)

Le Prophète Chou’ayb (aws)

Publié le 17 novembre 2020   Le Prophète Chou'ayb (aws) a été envoyé au peuple Madyan juste après le Prophète Lot (aws). Mais qui est ce peuple ? Comment le prophète Chou'ayb (aws) les a t-il appelé à Dieu ? Et quelle fut leur réaction ? Quel châtiment Allah leur...

Le Prophète Lot (aws)

Le Prophète Lot (aws)

Publié le 16 novembre 2020   Le récit du peuple de Lot (aws) est le plus important qui s’est produit à la période du Prophète Ibrahim (aws). Mais qui est le peuple de Sodome ? Comment le prophète Lot (aws) a t-il appelé son peuple à revenir à Dieu ? Quelle fut...

Le Prophète Ibrahim (aws): partie 2

Le Prophète Ibrahim (aws): partie 2

Publié le 6 octobre 2020   Nous sommes dans la deuxième partie de l'histoire du Prophète Ibrahim (aws). Mais quels enseignements en tirer de l'épisode de l'exil du Prophète Ibrahim (aws) et de sa femme Sarah ? De la naissance de son fils Isma'il (aws)  ? De...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Certaines femmes ont eu un rôle important dans la vie du Prophète Moussa (aws). Sa mère, sa soeur, Asia qui est la femme de Pharaon et son épouse Safura. Mais qui sont ces femmes ? Quels rôles ont-elles eu ? Quels enseignements peut-on en retenir ?     ...

Les règles du voyage

Les règles du voyage

Allah (swt) dans son immense générosité nous a facilité dans plusieurs situations. Et notamment lorsque nous sommes en voyage. Mais quelles sont les dérogations que le Législateur nous a donné durant le voyage ? Est-il permis à la femme de voyager seule ? Quelles sont...

Sourate al Fourqan: les serviteurs du Miséricordieux

Sourate al Fourqan: les serviteurs du Miséricordieux

Sourate al Fourqan est une sourate où Allah (swt) évoque les caractéristiques des croyants du Miséricordieux. Présentation générale de sourate al fourqan   Sourate al fourqan est une sourate mecquoise. (1) Elle a été révélée après sourate Yasin. (2) Le terme...