Le Prophète Ibrahim (aws): partie 2

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Publié le 6 octobre 2020

 

Nous sommes dans la deuxième partie de l’histoire du Prophète Ibrahim (aws). Mais quels enseignements en tirer de l’épisode de l’exil du Prophète Ibrahim (aws) et de sa femme Sarah ? De la naissance de son fils Isma’il (aws)  ? De l’immolation d’Isma’il (aws) ? De la construction de la Ka’ba ? 

 

L’exil du Prophète Ibrahim (aws) et de sa femme Sarah

 

Ibraham (aws) habita de nombreuses années au pays de Canaan où il prêcha le message de Dieu. Mais un jour la famine l’obligea, lui et sa femme, à partir en Égypte. Ce pays était tenu par un pharaon tyrannique. Il voulait toutes les femmes mariées pour lui. (1)

 

La rencontre entre le roi et Sarah

 

Al Boukhari rapporte le récit dans son Sahih qu’Abou Hureyra (ra) a dit “le prophète (saws) a dit “Ibrahim a émigré avec Sarah. Et il est entré dans une cité où il y avait un roi parmi les rois (un tyran parmi les tyrans). Le tyran envoya quelqu’un à lui “Oh Ibrahim ! Qui est cette femme avec toi?” Ibrahim répondit “c’est ma sœur”. Puis Ibrahim retourna auprès de Sarah. Et il lui dit “ne démens pas mes propos car je les ai informés que tu étais ma sœur. par Dieu ! il n’y a de croyant que toi et moi sur la terre.” Il l’envoya à lui.

 

L’invocation de Sarah

 

Le tyran se leva vers elle et Sarah se mit à faire ses ablutions et à prier. Elle dit “O Dieu ! si je crois en Toi et en Ton messager. Et que je n’ai préservé ma chasteté que pour mon mari. Ne fait pas que le mécréant ait le dessus sur moi.” Et le tyran se mit à s’étouffer à un point tel qu’il agitait son pied. Et qu’il frappait le sol avec. Il dit “invoque Dieu pour moi et je ne te ferai aucun mal.” Elle invoqua Dieu et il fut délivré de son étouffement.

Cela se produisit 2 fois de suite. Puis le roi dit “par Dieu ! Vous ne m’avez envoyé qu’un diable. Ramenez la à Ibrahim et donnez lui Hajar.” Sarah repartit vers Ibrahim (aws). Elle dit “as-tu appris que Dieu a humilié le mécréant et qu’il m’a offert une servante ?” Puis le roi les expulsa de l’Egypte. (2)

 

Demander l’aide de Dieu

 

Sarah demanda l’aide de Dieu ainsi qu’Ibrahim pour les sortir de cette situation. Et nous devons également demander l’aide de Dieu. Avoir recours à Lui lors de nos épreuves. Car le Prophète (saws) a dit : “montre toi attentif envers Dieu et Dieu le sera avec toi.” (at-Tirmidhy) C’est à dire que Dieu est le Gardien et Protecteur de Ses créatures. Il les soutient. Mais seul celui qui Lui obéit, accomplis Ses prescriptions et s’éloigne des interdits bénéficie de Sa protection. (3)

 

Retour du Prophète Ibrahim (aws) au Yémen

 

Puis Ibrahim (aws) retourna au Yémen avec Sarah et la servante Hajjar. Et Lot (aws) se rendit à Sodome où les gens étaient mécréants et pécheurs. Mais Lot (aws) subit la tyrannie des rois. Alors Ibrahim vint à son secours avec l’aide de 318 hommes. Ibrahim(aws)  gagna contre ces rois tyranniques. Puis il Ibrahim s’installa à Jérusalem (Bayt al Maqdes). (4)

 

La naissance d’Isma’il

 

Ibrahim (aws) invoqua Dieu pour qu’Il lui donne une descendance pieuse. Mais Sarah lui dit « le Seigneur n’a pas permis que j’enfante. Va donc vers ma servante. Peut être obtiendrai-je par elle des enfants. » Elle donna donc Hajar comme épouse à son mari. Puis elle tomba enceinte, Ibrahim avait 86 ans. Mais Sarah fut prise de jalousie. Alors Ibrahim sous l’ordre de Dieu emmena Hajjar loin de Sarah. (5)

 

L’ émigration d’Isma’il et de Hajar

 

L’arrivée dans le désert

 

Boukhari a rapporté dans son Sahih, que Sa’id ibn Joubayr a dit, Ibn ‘Abbas (ra) a dit “La première femme à avoir pris une ceinture, c’est la mère d’Isma’il. Elle en a pris une pour effacer ses traces, pour les cacher à Sarah. Puis Ibrahim a amené Hajar avec son fils Isma’il qu’elle allaitait encore.  Il les dépose près de la Ka’ba sous un grand arbre qui se situait au dessus de Zamzam. En ce temps là personne n’habitait la Mecque et il n’y avait pas d’eau. Il les a déposé là bas en leur laissant un sac de dattes et une outre pleine d’eau.

 

Hajjar s’en remit à Dieu

 

Puis Ibrahim a tourné le dos en s’en allant vers la Syrie. Hajar dit “O Ibrahim ! où vas tu en nous laissant dans cette vallée où il n’y a rien ni personne ? “ Hajar posa à nouveau la question. Mais Ibrahim ne se tourna pas vers elle. Puis Hajar dit “Dieu t’aurait-Il ordonné cela ?” Ibrahim lui dit oui. Elle dit alors “alors Dieu ne nous abandonnera pas.” Puis elle repartit.

 

L’invocation du Prophète Ibrahim (aws)

 

Ibrahim (aws) partit. Et en chemin il invoqua Dieu: “O notre Seigneur ! J’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture près de Ta maison sacrée. O notre Seigneur ! Afin qu’ils accomplissent la prière, fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris les de fruits. Peut être seront-ils reconnaissants.” S14V37

 

Hajjar chercha de l’eau

 

Hajar allaita son enfant et elle but toute l’eau. Alors elle décida de partir à la recherche de gens. Elle se rendit à Safa mais il n’y avait personne. Puis elle rejoignit le mont Marwa mais en vain. Elle fit sept aller retour entre Safa et Marwa. Soudain elle entendit une voix. C’était l’ange qui creusait avec son talon ou son aile jusqu’à ce que l’eau jaillisse. Alors elle forma un bassin et mis de l’eau dans son outre. Puis l’ange lui dit “n’ayez pas peur de la perte et du besoin, car ici se trouvera la Ka’ba que construiront cet enfant et son père. sachez que Dieu n’abandonne pas les siens.”

 

L’installation de la tribu Jourhoum

 

Plus tard un groupe de la tribu de Jourhoum campèrent non loin d’eux. Ils virent un oiseau volait au dessus de l’endroit où se trouvait Hajar. Alors ils allèrent voir et trouvèrent Hajar et son fils. Ils installèrent leur campement et Isma’il grandi et appris la langue arabe auprès d’eux. (6)

 

La confiance en Dieu (at-Tawakkoul)

 

Hajjar eut confiance en Dieu. Et c’est une élément très important en Islam.

 

Une des branches de la foi

 

Le « tawakkoul » est une des branches de la foi. C’est le fait de s’en remettre à Dieu. De placer sa confiance en Lui dans toutes les choses que nous faisons. A plusieurs reprises dans le Coran Dieu ordonne à Son Messager de faire preuve de « tawakkoul » à Son égard. Il dit : « Et place ta confiance en Dieu et Dieu suffit comme protecteur » (Coran 33 :48)

 

Une des qualités des croyants

 

Le « tawakkoul » est une qualité des prophètes. Car ils ont surmonté les persécutions de leurs ennemis en plaçant leur confiance en Dieu. Et en se remettant à Lui. Cela est aussi une des qualités des croyants. Dieu dit : « Et c’est en Dieu qu’il faut placer la confiance, si vous êtes croyants » (Coran 5 :23).

Le tawakkoul permet au croyant d’être apaisé. Et de ne pas se préoccuper de l’avenir car il s’en remet à Dieu. Mais attention cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire les causes. (7)

 

L’immolation de son fils Isma’il

 

Ibrahim annonça à son fils qu’il l’a vu en rêve en train de l’immoler. Et son fils lui dit d’obéir à Dieu. Alors Ibrahim allongea son fils le visage contre terre. Mais lorsqu’il fut sur le point de le sacrifier, une voix le stoppa : « Ô Abraham ! Tu as réalisé ce que tu avais vu en songe. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants. » Ce fut vraiment une rude épreuve. » (S37V104-106) (8)

Dieu mit à la place un bélier à grands yeux à la couleur noire foncée et cornu. Selon Ibn Abbas, d’apèrs Said ibn Jobayr, c’est un bélier qui venait de pâturer 40 automnes dans le Paradis. Et selon Said ibn Jobayr il était couvert d’une laine rouge. S as-Saffat V107 (9)

 

L’obéissance envers ses parents

 

Isma’il a rassuré son père sur la demande de Dieu et lui a obéit ainsi qu’à Dieu. Car il a eu confiance en Dieu. Et il lui a rappelé à son père la position importante qu’il avait auprès de Dieu. Il ne s’est pas rebellé contre lui.

Nous l’avons évoqué dans la première partie de l’histoire qu’il faut avoir un bon comportement envers ses parents. Leur obéir sauf s’ils nous demandent de désobéir à Dieu. Le musulman ne doit pas oublier qu’il a des devoirs vis-à-vis de ses parents tout au long de sa vie. Ils doit les aimer, les respecter, etc.

 

La naissance d’Ishaq

 

L’annonce de la nouvelle

 

Puis Ibrahim regagna la Palestine. Les anges vinrent lui annonçaient une bonne nouvelle. La naissance de son fils Isaac avec sa femme Sarah. Alors Ibrahim (aws) se prosterna. Allah lui dit « J’ai écouté favorablement ta supplication en t’accordant ton enfant Isma’il à qui j’ai donné de la bénédiction de la future abondance de postérité et de biens. Il engendrera 12 futurs hommes et je le nommerai chef d’un grand peuple. » (10)

 

La récompense de Dieu

 

Sarah fut surprise de cette nouvelle. Elle ne pensait pas qu’elle enfanterait alors qu’elle et son mari sont d’un âge très avancé. Mais il ne faut jamais perdre espoir en Dieu. Sarah fut jalouse lorsqu’elle vit Hajar enceinte. Mais Dieu la récompensa pour son sacrifice en lui donnant également un enfant. Et les deux enfants: Isma’il et Ishaq deviendront également des Prophètes à leur tour.

 

La construction de la Ka’ba

 

Dieu ordonna à Ibrahim de construire la Ka’ba. (11) As-Saddi raconte: “ayant ignoré la place exacte où Allah les avait commandés d’édifier Al Bayt. Ibrahim et Isma’il ont suivi un vent violent surnommé al Khejouje à deux ailes qui leur a balayé ce qu’il y avait de terre aux alentours de la Ka’ba jusqu’à leur découvrir la première base souterraine de la maison.

Alors ils se mirent à creuser la terre jusqu’à ce qu’ils aient installé les assises. Ensuite ayant ils ont installé ar-Rokn, la première base de l’édifice. Ibrahim dit à Isma’il “O mon fils! apporter la pierre noir (de l’inde). “ Adam avait auparavant apporté à sa descente du paradis, cette pierre qui s’est noircie à cause des péchés des gens.” (12)

 

L’invocation du Prophète Ibrahim (aws)

 

Puis Ibrahim fit cette invocation : « Seigneur! Accepte de nous. Tu es certes Celui qui entend tout, et Tu es l’Omniscient. Seigneur! Fais de nous des soumis à Toi, et de notre progéniture une nation soumise à Toi. Apprends-nous les rites que nous devons observer et accepte notre repentir. C’est Toi seul qui accueille le repentir. Car Tu es le Miséricordieux. » (Coran 2:127-128)

« Et quand Abraham supplia : « Seigneur! Fais de cette cité un asile de paix, et nourris de fruits ses habitants qui croient en Dieu et au Jour dernier. » (Coran 2:126) (13)

 

L’aide de son fils Isma’il (aws)

 

Isma’il (aws) aida son père Ibrahim (aws) à construire la Ka’ba. L’entraide entre les proches est très important en Islam. Dieu a éloigné Isma’il (aws) de son père. Mais ils se sont retrouvés des années après afin de tenir un rôle majeur en Islam: la construction de la Ka’ba. Symbole de l’unicité.

Elle réunit tous les ans des musulmans qui viennent des quatre coins du monde pour accomplir le même rite: le pèlerinage. C’est également le symbole de la fraternité, de la solidarité, de l’égalité. Ce rituel symbolise plusieurs événements de la vie d’Abraham et de sa famille.

 

Le rang particulier d’Ibrahim auprès de Dieu

 

Une fois qu’ Ibrahim eut exécuté tout ce que Dieu lui a ordonné, Il l’a nommé l’Imam que les gens devaient prendre pour exemple. Et Dieu lui annonça que sa descendance aurait également ce rôle. Dieu dit “et Nous lui avons donné Isaac et Jacob, et Nous les avons guidés tous les 2. Et Noé Nous l’avons guidé auparavant. Et parmi la descendance d’Ibrahim ou de Noé, Daoud, Suleyman, Ayoub, Youssouf, Moussa, ‘Aron… ». (14)

La tombe d’Ibrahim, de Isaac et de Ayoub se trouvent dans le temple que Souleyman ibn Daoud édifia au pays de Hébron. (15)

 

A travers l’histoire du Prophète Ibrahim (aws) nous en tirer de nombreuses leçons. Comme le fait de respecter ses parents, de placer sa confiance en Dieu, d’implorer Dieu pour qu’Il nous vienne en aide, de sacrifier sa vie pour Dieu, de ne pas désespérer en Lui.  Face aux différentes épreuves rencontrées Ibrahim (aws) a gardé son calme et a mis sa confiance en Dieu. Il a patienté.

 

Références
1 Islam religion, L’Histoire d’Abraham, site the religion of islam, 2009
2 Al Achqar, Soulayman Abdullah, l’authentique des récits prophétiques, traduit par Abou Ishaq,édition Sabil, U.E, 2001, 1ère édition, page 166
3 Mustafa al Bugha et Muhyi ad-Din Mistu, al Wafi: commentaire des 40 hadith de l’imam an-Nawawi, traduit par l’équipe littéraire des éditions Maison d’ennour, édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2013, page 153
4 Abou al Fida’ Ismail Ibn Kathir, récits des prophètes, Traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al Ilmiyah, Beyrouth, Liban, 2007, 4ème édition, page 170
5 Ibid, page 171-172
6 Al Achqar, Soulayman Abdullah, l’authentique des récits prophétiques, traduit par Abou Ishaq,édition Sabil, U.E, 2001, 1ère édition, page 50-58
7 Zenati, Moncef, article le tawakkoul, site havre de savoir, 2012
8 Islam religion, L’Histoire d’Abraham, site the religion of islam, 2009
9 Abou al Fida’ Ismail Ibn Kathir, récits des prophètes, Traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al Ilmiyah, Beyrouth, Liban, 2007, 4ème édition, page 180
10 Ibid, pages 172-173
11 Ibid, page 188
12 Ibid, page 193
13 Islam religion, L’Histoire d’Abraham, site the religion of islam, 2009
14 Abou al Fida’ Ismail Ibn Kathir, récits des prophètes, Traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al Ilmiyah, Beyrouth, Liban, 2007, 4ème édition, page 195
15 Ibid, page 211

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Le Prophète Salih (aws) et la chamelle

Le Prophète Salih (aws) et la chamelle

Salih (aws) est le prophète qu'Allah (swt) envoya au peuple des Thamoud. Mais pourquoi a t-il été envoyé ? Qu'a fait son peuple pour qu'il soit  châtié par Allah (swt) ?    Les Thamud: le peuple de Salih (aws)   C'était un peuple qui habitait dans la contrée...

Le Prophète Chou’ayb (aws)

Le Prophète Chou’ayb (aws)

Publié le 17 novembre 2020   Le Prophète Chou'ayb (aws) a été envoyé au peuple Madyan juste après le Prophète Lot (aws). Mais qui est ce peuple ? Comment le prophète Chou'ayb (aws) les a t-il appelé à Dieu ? Et quelle fut leur réaction ? Quel châtiment Allah leur...

Le Prophète Lot (aws)

Le Prophète Lot (aws)

Publié le 16 novembre 2020   Le récit du peuple de Lot (aws) est le plus important qui s’est produit à la période du Prophète Ibrahim (aws). Mais qui est le peuple de Sodome ? Comment le prophète Lot (aws) a t-il appelé son peuple à revenir à Dieu ? Quelle fut...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Certaines femmes ont eu un rôle important dans la vie du Prophète Moussa (aws). Sa mère, sa soeur, Asia qui est la femme de Pharaon et son épouse Safura. Mais qui sont ces femmes ? Quels rôles ont-elles eu ? Quels enseignements peut-on en retenir ?     ...

Les règles du voyage

Les règles du voyage

Allah (swt) dans son immense générosité nous a facilité dans plusieurs situations. Et notamment lorsque nous sommes en voyage. Mais quelles sont les dérogations que le Législateur nous a donné durant le voyage ? Est-il permis à la femme de voyager seule ? Quelles sont...

Sourate al Fourqan: les serviteurs du Miséricordieux

Sourate al Fourqan: les serviteurs du Miséricordieux

Sourate al Fourqan est une sourate où Allah (swt) évoque les caractéristiques des croyants du Miséricordieux. Présentation générale de sourate al fourqan   Sourate al fourqan est une sourate mecquoise. (1) Elle a été révélée après sourate Yasin. (2) Le terme...