Les objectifs de la shari’a

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

La shari’a est la Loi d’Allah. Mais qu’est ce que la shari’a ? Quels sont ses objectifs ?  Quel a été le travail des savants à ce sujet ?

 

Définition de la shari’a

 

Au sens littéral la shari’a est « le chemin qui mène à une eau pure, qui ne s’interrompt pas ».

Au sens terminologique c’est ce que Dieu a prescrit à Ses serviteurs concernant la religion à travers toutes les sources du droit musulman qui en découle. (1) Elle contient des prescriptions concernant divers domaines, (2)  qui renferment des finalités compréhensibles par l’homme, ayant pour but la préservation des intérêts et le repoussement des préjudices.

En langue arabe les finalités sont al maqasid qui est le pluriel d’al maqsad signifiant « tout ce que l’on cherche à atteindre ».(3)

Selon Ahmed ar-Raisouni, peu de savants ont donné une définition des finalités de la shari’a. Mohammed Taher ibn ‘Ashour explique que les objectifs généraux de la shari’a correspondent à tout ce que le Législateur a posé comme sagesse à travers chaque prescription : les finalités apparentes et cachées. Il identifie des objectifs particuliers permettant de préserver les intérêts globaux des Hommes dans leur comportement. (4)

Par ailleurs ‘Allal al Fasi rassemble les objectifs généraux et spécifiques : « on entend par objectifs supérieurs de la Loi, sa finalité et la raison profonde placée par le Législateur dans chacune de ses prescriptions. » (5)

 

Naissance de la science dite des finalités de la shari’a

 

La shari’a provient du Législateur, elle est sans imperfection du fait qu’Il est le Créateur des Hommes et de l’Univers. Il a instauré cette Loi afin de préserver la moralité et l’éthique des individus et de la société dans un juste équilibre. Elle est réaliste du fait qu’elle prend en compte les situations exceptionnelles en rendant licite ce qui est habituellement illicite. (6)  La shari’a est fondée sur la souplesse et la facilité afin de n’imposer aucune gêne. Allah dit  « Dieu n’entend ne vous imposer aucune gêne » S 5 V6 (7)

 

Le Coran

 

De nombreux textes du Coran et de la Sunna évoquent d’une manière explicite les finalités de la shari’a telle que la préservation de la vie humaine en générale quand Dieu dit « n’attentez pas à la vie humaine que Dieu a déclarée sacrée, sauf pour un juste motif. S 6V151 (8) » (9)

Il existe par ailleurs derrière chaque acte d’adoration une finalité précise comme l’aumône légale (az-zakat) que le Législateur a instaurée afin de protéger l’individu de l’avarice, de purifier son cœur et ses biens et de diminuer la pauvreté. Allah dit « prélève de leurs biens une sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis » (S9V103) (10)

 

La Sunna

 

En ce qui concerne la Sunna, Abou Hureyra (ra) a rapporté les propos du Prophète (saws) « ne vous jalousez pas, ne surenchissez pas sur la vente des uns par les autres, ne vous haissez pas, ne vous tournez pas le dos, que personne d’entre vous ne cherche à acheter au détriment de l’autre et soyez serviteurs de Dieu, tous frères. Le musulman est le frère du musulman, il ne lui fait pas subir d’injustice, ni ne l’abandonne, ni ne lui ment et ni ne le méprise (…) toute agression du musulman sur le musulman est interdite : son sang, ses biens et son honneur. » (11)

Il en résulte que l’objectif de la shari’a est de préserver l’individu et la société de tout mal, dans le comportement, la parole et l’acte. A l’époque du Prophète (saws) les musulmans apprenaient ces finalités en se référant au comportement du Prophète (saws) et des compagnons (ra).

 

Après la mort du Prophète (saws)

 

Après la mort du Prophète (saws), la prédication continue et les finalités sont extraites à partir de plusieurs situations vécues à travers les compagnons et les tabi’ines. Lors de son califat (an 23-35H), ‘Othman (ra) décida de rassembler une deuxième fois le Coran selon un seul mode de révélation afin de préserver la religion ainsi qu’autrui de toute nuisance dû au fait de l’ignorance de la part des gens des différents modes de révélation. (12)

En ce qui concerne les tabi’ines, Haroun ar-Rachid (ra) lors de son califat (an 170-193H), avait nommé les enfants de Yahya ibn Khalib, gouverneurs de diverses régions. Ils se servaient dans la trésorerie sans consulter les musulmans. Haroun les destitua dans le but de préserver les biens de la communauté. (13)

 

Les différentes classifications des finalités de la shari’a de certains savants

 

L’imam al Jouwayni

 

Parmi les savants de la science dite des finalités de la shari’a, Al Jouweyni fut le premier à effectuer une classification dans son livre al Burhan en abordant les raisons d’être des actes cultuels. (14) Il détermina trois catégories : les nécessités, le besoin et le perfectionnement. (15)

 

L’imam al Ghazzali et Ibn as-Soubki

 

Puis l’imam al Ghazzali enrichit cette classification en développant les nécessités : la préservation de la vie, de la religion, de la raison, de la descendance et celle des biens. (16) Ibn As-Soubki ajouta à ces nécessités la préservation de l’honneur. (17)

 

L’imam ash-Shatibi

 

L’imam ash-Shatibi propose une toute autre classification basant sa théorie des objectifs supérieurs en deux points : les objectifs du Législateur, où il distingue quatre éléments :

 

Préservation des intérêts des Hommes

 

Cette Loi a été instaurée dans le but de préserver les intérêts des Hommes à travers les nécessités, les besoins et l’accessoire par l’établissement de règles garantissant la protection de tout préjudice. (18)

 

A la portée de la compréhension humaine

 

Cette Loi devrait être à la portée générale de la compréhension humaine. Le Coran a été révélé en langue arabe à un peuple illettré, sa révélation était en fonction de la situation des personnes, des événements et de leurs intérêts afin de les éduquer et qu’ils comprennent facilement le Message. (19)

 

Responsabiliser les serviteurs

 

-Il mentionne la volonté qu’a le Législateur d’imposer des responsabilités à Ses serviteurs qui ne doivent pas engendrer de difficultés dans leur pratique religieuse, ce sont les effets positifs que l’acte procure à l’Homme qui est recherché. (20) Néanmoins le Législateur n’a pas totalement enlevé les difficultés, l’être responsable doit trouver un équilibre entre sa pratique religieuse et son quotidien, la clé étant l’assiduité. (21)

 

La shari’a concerne tout le monde et toutes les situations

 

-La shari’a s’applique à l’ensemble des êtres responsables sans exception et concerne toutes les situations. En instaurant Sa Loi et Ses prescriptions, le Législateur a pour but de leur permettre de maîtriser leurs passions. (22)
Et l’objectif des êtres responsables où le Législateur attend que leurs actions soient conformes à Son objectif afin de préserver les intérêts de l’Homme. Pour cela il est essentiel qu’il ait une connaissance détaillée des objectifs visés par le Législateur. (23)

 

Mohammed Taher ibn ‘Ashour

 

Mohammed Taher ibn ‘Ashour (1879-1973) fut le premier a classé les finalités en prenant en compte les aspects social et collectif. (24) Il distingue six catégories :

 

Equité et justice

 

L’équité et la justice d’où découlent les autres finalités qui ne pourraient exister sans elle.25 Il y distingue la justice judiciaire, sociale et internationale. Les richesses doivent être distribuées aux plus démunis et l’établissement du respect des engagements entre un pays musulman et non musulman. (26)

 

Fraternité

 

La fraternité, indispensable pour établir une société saine, repose sur des piliers essentiels tels que l’amour, l’entraide, l’indulgence envers son frère, etc. (27)

 

Solidarité

 

La solidarité est la clé pour construire une société saine, protéger l’individu de l’égoïsme, du mépris d’autrui. L’être humain ayant besoin de l’autre pour se construire.

 

Egalité

 

L’égalité dont il en fait une dimension générale : tous les Hommes descendent d’Adam, de ce fait la shari’a s’adresse à tous sans exception. (28)

 

Liberté

 

La liberté résultant de l’égalité selon lui où un homme ne peut être libre si ces droits et devoirs diffèrent des autres individus et inversement. (29)

 

Dignité

 

La dignité humaine faisant partie de la liberté, est un droit pour tout individu, musulman ou non. La vie de l’être humain doit être préservée ainsi que son être tout entier (corps et âme).

 

Jamel ad-Din ‘Atiya

 

Jamel ad-Din ‘Atiya (1838-1897) effectue une classification plus générale, regroupant les nécessités au sein de chaque catégories de finalités : l’individu, la famille, la communauté et l’humanisme. (30)

 

Niveaux de classification des finalités de la shari’a

 

De ces classifications résulte des niveaux de finalités où à l’intérieur de chacune d’elles des priorités s’opèrent.

 

Mohammed Taher ibn ‘Ashour

 

Deux niveaux de finalités

 

Catégoriques qui doivent être abondantes afin de constituer une référence en cas de désaccord. (31)  Et conjecturales permettant de savoir ce que Dieu attend des musulmans et connaître les éléments dont Il tient compte à travers un « raisonnement inductif. » (32)

 

Selon Ahmed ar-Raisouni (né après 1953)

 

 

Trois niveaux de finalité

 

Les finalités globales

 

Elles dont découlent les autres finalités. Elles concernent le fait que Dieu ait envoyé des Messagers (aws) ainsi que des Livres contenant tous le même Message possédant des finalités tels qu’indiquer le droit chemin aux gens qui se concrétise par l’adoration de Dieu apportant joie et apaisement .(33) Allah dit  « nous t’avons envoyé comme témoin et comme Messager pour annoncer la bonne nouvelle et avertir. » S48 V8 (34) Mais également diffuser la miséricorde entre les gens. Allah dit « nous ne t’avons envoyé que comme source de Miséricorde pour les univers. » S21 V16 (35)

 

Les finalités subsidiaires

 

Elles concernant les prescriptions juridiques indiquant si l’acte est conforme aux objectifs du Législateur : statut de l’acte. (36)

 

Les finalités spécifiques

 

Enfin les finalités spécifiques correspondant à la sagesse qui se cache derrière chaque chose telle que l’intention de l’être humain qui va déterminer le statut de leurs actes et de leurs paroles.36 La hiérarchisation des intérêts et des nuisances sont fondamentales pour dissocier le prioritaire de l’accessoire et de pouvoir repousser le préjudice. (37)

 

Je vous invite à lire la suite  les finalités de la shari’a ont un lien avec la fatwa.

 

Références
1) Zenati, Moncef, Qu’est ce que la shari’a ?, éditions havre de savoir, Havre de savoir, France, 2014, 1ère édition, pages 12-13
2) Ibid, page 15
3) Raïsouni, Ahmed, L’approche de la chari’a par les finalités, éditions Bayane, Paris, France, 2017, 1ère édition, page 7
4) Raisouni, Ahmed, Les objectifs supérieurs de la chari’a chez ach-Chatibi, éditions alqalam, Paris, France, 2016, 1ère édition, pages 20-21
5) Ibid, page 21
6) Zenati, Moncef, Qu’est ce que la shari’a, éditions Havre de savoir, Havre de savoir, France, 2014, 1ère édition ? page 101
7) Mohamed Chiadmi, Coran, éditions Tawhid, Lyon, France, 2007, 3ème édition
8) Ibid
9) Raisouni, Ahmed, Les objectifs supérieurs de la chari’a chez Ach-Chatibi, éditions alqalam, Paris, 2016, 1ère édition, page 198
10) Mawlawi, Fayçal, Simplification des actes cultuels, éditions Bayane, Paris, France, 2012, 1ère édition, page 177
11) Imam Nawawi Muhyiddine, 40 hadiths Nawawi, édition Tawhid, Lyon, France, 2009, 1ère édition, hadith rapporté par Muslim (4650) et Ahmed (7402), page 115
12) Zenati, Moncef, Les sciences du Coran, éditions Bayane, Paris, France, 2013, 1ère édition, page 34
13) Zenati, Moncef, Les grandes dates de l’histoire de l’Islam, édition Havre de savoir, Havre de savoir, France, 2014, 1ère édition, page 55
14) Ibid, page 53
15) Ibid, page 55
16) Ibid, pages 60- 63
17) Ibid, page 70
18) Ibid, pages 164-165
19) Ibid, page 168
20) Ibid, pages 170-171
21) Ibid, page 172
22) Ibid, pages 176-177
23) Ibid, pages 186-187
24) Zenati, Moncef, Qu’est ce que la shari’a ?, éditions Havre de savoir, havre de savoir, France, 2014, 1ère édition, page 50
25) Ibid, page 51
26) Ibid, page 55
27) Zenati, Moncef, Article « la fraternité musulmane : fondements et obstacles », site Havre de Savoir, France, 18 mars 2014
28) Zenati, Moncef, Qu’est ce que la shari’a ?, éditions Havre de savoir, Havre de savoir, France, 2014, 1ère édition, pages 57-58
29) Ibid, pages 58-59
30) Ibid, pages 69-70
31) Mohamed Taher ibn ‘Ashour, Les finalités de la shari’a, partie I, fasicule de l’Institut Européen des Sciences Humaines de Château Chinon, France, traduit par Moncef Zenati, page 37
32) Ibid, page 37
33) Raisouni, Ahmed, L’approche de la chari’a par les finalités, éditions Bayane, Paris, France, 2017, 1ère édition, page 13
34) Ibid, page 14
35) Ibid, page 17
36) Ibid, pages 51-52
37) Ibid, page 79

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Lien entre la fatwa et les finalités de la shari’a

Lien entre la fatwa et les finalités de la shari’a

Dans un précédent article, nous avons parlé des finalités de la shari'a. Ici nous allons voir quel est leur lien avec la fatwa.      Définition de la fatwa     Au sens étymologique la fatwa signifie une réponse donnée à une question posée. Au sens...

Résider dans un pays non musulman

Résider dans un pays non musulman

Publié le 14 octobre 2021   Le conseil européen de la fatwa et de la recherche a émis la fatwa suivante.   Première partie   On a beaucoup et longtemps parlé de la question de la résidence du musulman en dehors des pays musulmans. Nous avons par...

La voix de la femme

La voix de la femme

Publié le 23 août 2021   De nombreux savants tels que l'imam an-Nawawi, ash-Shafi'i, ar-Razi considèrent que la voix de la femme n'est pas une 'awra. Il n'est donc pas interdit à une femme de parler à un homme mais en respectant certaines conditions. Sheykh...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

Hadith qudsi: aimer ou non rencontrer Allah (swt)

Hadith qudsi: aimer ou non rencontrer Allah (swt)

Article publié le 18 janvier 2022   Dans ce hadith qudsi, Allah (swt) parle du fait d'aimer Sa rencontre. Mais qu'est ce que cela signifie ?   D’après Abou Houreyra (ra), le Prophète (saws) a dit “ Allah a dit “si Mon serviteur aime Me rencontrer, J’aime le...

Le Prophète Salih (aws) et la chamelle

Le Prophète Salih (aws) et la chamelle

Salih (aws) est le prophète qu'Allah (swt) envoya au peuple des Thamoud. Mais pourquoi a t-il été envoyé ? Qu'a fait son peuple pour qu'il soit  châtié par Allah (swt) ?    Les Thamud: le peuple de Salih (aws)   C'était un peuple qui habitait dans la contrée...

Sourate al-Layl

Sourate al-Layl

Sourate al-Layl fait partie de juzz 'amma. Mais de quoi parle Allah dans cette sourate ? Quels enseignements pouvons-nous en tirer ?     Traduction de sourate al-Layl     Par la nuit quand elle enveloppe de son obscurité Par le jour quand il se...