Les règles de la mixité en Islam

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

La rencontre, l’entraide et la complémentarité entre les hommes et les femmes sont des choses tout à fait naturelles et concrètement, on ne pourrait les empêcher. D’ailleurs aucun texte de la religion ne l’interdit d’une manière absolue. La religion l’a juste encadrée par les règles suivantes:

  • l’interdiction de l’isolement (la présence d’un homme et d’une femme qui lui est étrangère dans un endroit à l’abri des regards) conformément au propos du Prophète (saws): « l’homme ne s’isole pas avec une femme sans que Satan soit leur troisième » (rapporté par Ahmed).
  • éviter le contact physique afin d’éviter la provocation et la tentation.
  • éviter l’exhibition (c’est à dire le fait de dévoiler du corps ce que Dieu et le Messager de Dieu (saws) ont ordonné de couvrir) car il est du devoir de la femme se trouvant avec des hommes qui ne sont pas des « mahrams » pour elle, de couvrir tout son corps à l’exception du visage et des mains.
  • faire preuve de pudeur dans la parole et les gestes et ne pas être maniérée dans les parole ou dans les gestes pour ne pas susciter les passions. Dieu dit « si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade ne vous convoite pas et tenez un langage décent. » S33V32. Il dit aussi « Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. » S24V31

 

Si les hommes et les femmes se tiennent à ces règles juridiques lors de toute rencontre ou activité, il n’y a aucun mal en cela, tant que le sujet de la rencontre ou de l’activité est un sujet sérieux qu’il soit scientifique, culturel ou autre. La nécessité de se tenir à ces règles vaut aussi bien pour les musulmanes que pour les non musulmanes, car la provocation est probable dans les deux cas.

Par ailleurs, la séparation des sièges, dans une seule assemblée, entre les hommes et les femmes est préférable, particulièrement s’il n’y a pas besoin du contraire.

(7ème session, fatwa n°34)

 

Référence:
Zenati, Moncef, Extrait du livre « Fatwas contemporaines du conseil européen de la fatwa et de la recherche » édition havre de savoir, 2015, 1ère édition, p 80-82

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Fatwa concernant la femme et le travail

Fatwa concernant la femme et le travail

Quelle est la position de la Loi islamique sur le travail de la femme sur son travail à l'extérieur de la maison et sur sa participation au développement du pays ? Doit-elle demeurer enfermée dans sa maison ?    La femme est comme l'homme, un être humain; elle...

Fatwa : le mariage de la femme sans tuteur légal

Fatwa : le mariage de la femme sans tuteur légal

Le contrat de mariage fait partie des contrats les plus importants dans la mesure où il a comme effet la constitution d'une nouvelle famille au sein de la société. La naissance d'enfants ainsi que des droits et des devoirs relatifs à chacun des deux époux. Et puisque...

Héritage du musulman envers son proche non musulman

Héritage du musulman envers son proche non musulman

Le conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche estime qu'il ne faut pas priver les musulmans de l'héritage laissé par leurs proches non musulmans ainsi que des legs qu'ils leur destinent. Il estime que ceci ne contredit en rien le hadith authentique stipulant que...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

Fatwa concernant la femme et le travail

Fatwa concernant la femme et le travail

Quelle est la position de la Loi islamique sur le travail de la femme sur son travail à l'extérieur de la maison et sur sa participation au développement du pays ? Doit-elle demeurer enfermée dans sa maison ?    La femme est comme l'homme, un être humain; elle...

Allah est Patient

Allah est Patient

Certains Noms d’Allah prouve qu’Il est Patient envers Ses serviteurs. Quels sont ces Noms ? Al Waddud   Allah mentionne ce Nom deux fois dans le Coran. Dans la sourate Hud V 90 et dans la Sourate al Bourouj V 13-14 “Il est Celui qui créé et ressuscite, Il est...